Tuesday, September 14, 2010

L'histoire de la RTG Gabon

C’est à partir du 28 novembre 1959 que, le Gabon rentre dans l’ère de la communication audiovisuelle avec notamment l’inauguration officielle par le président Léon MBA de Radio-Gabon. Pour la première fois les populations entendirent leur président s’adressant en ces termes : «… Maintenant, je pourrai m’adresser à tous les gabonais, et les gabonais entendront ma voix comme si j’étais devant eux, dans leur maison… »

Situés à Louis, un quartier de Libreville les studios n’étaient reliés qu’à deux petits émetteurs, l’un d’un kilowatt, ondes moyennes ; l’autre de quatre kilowatts, ondes tropicales. Les studios eux-mêmes ressemblaient à une station d’amateurs, avec seulement une console de mixage portable, un seul micro, un magnétophone et une platine-disque.

C’est seulement en mai 1960, que Radio-Gabon va se doter d’une cabine technique et d’un studio que l’on peut qualifier de « moderne ». C’est aussi à partir de cette date que, Radio-Gabon va augmenter ses programmes. En 1961, le budget de la station s’élève à 40 millions de francs CFA.

Aussi, Radio-Gabon qui s’améliore au fil du temps s’internationalise puisqu’elle est captée dans la presque totalité des pays limitrophes et voit son auditoire augmenter de jour en jour.

Claude Mathieu (voir photo à droite au centre) fut le premier directeur de Radio-Gabon. Guy Roger OGOMBE, Vicky FOURNIER, Ruffin MOUKAGNI, Basile NGUEMA (animateurs), Jean-Bernard DJODJI, Clément ASSEH (opérateurs son), Daniel EKOMIE, Henri Teribert (journalistes) furent les pionniers de Radio-Gabon.

Après la radio, le mois de mai 1963 voit la naissance de la télévision gabonaise avec pour mission : « Informer, éduquer et distraire ». Georges RAWIRI (portrait) devient alors le premier directeur de la Radio et Télévision Gabonaise (RTG).

En inaugurant les premières émissions, le 9 mai 1963 en présence de M. TRIBOULET, ministre français de la Coopération, le président Léon MBA, annonce que « … La télévision ne sera pas pour nous un simple objet de distraction, elle sera un moyen efficace d’éducation et d’information… » A l’époque, l’émetteur mis à sa disposition était de 4 kW, et quelques temps plus tard de 30 kW.

Le programme inaugural, le 9 mai 1963 de la télévision gabonaise se présentait comme suit :

21 h 30 : Allocution de M. PONTILLON, directeur général de l’OCORA (Office de Coopération radiophonique)

Allocution de M. TRIBOULET, ministre français de la Coopération

Allocution du président de la République, M. Léon MBA

21 h 50 : Journal télévisé

La journée à Libreville

Les actualités dans le monde

22 h 20: Libreville-Paris en musique .Emission de variétés avec l’ensemble typique gabonais « Afro Succès » et : Les compagnons de la Chanson ; Petula Clark; Sacha Distel ; Dalida ; Sheila ; Charles Aznavour ; Johnny Halliday

23 h 10 : Magazine des Sports

23 h 30: Journal télévisé, dernières nouvelles

23 h 35 : Fin des émissions.

4 comments:

jacques said...

M'OLO à tous . Je recherche des documents concernant la venue des Conmpagnons de la Chanson et de Sacha Distel au Kome dans les Années 70. Nous avions organisé avec le Lyons Club ces Galas. merci de me répondre . Jacques un ancien du Quartier Louis.

jacques berthoux said...

M'Bolo à tous ! excusez les fautes de frappes ! j'attends des documents et des commentaires aussi sur Jean Claude Brouillet qui fut au départ de l'aviation au Gabon ! il nous a malheureusement quitté il y a quelques années ! Je retrouve d'anciens Amis et voisins retirés pour la plus part dans le sud de la France ou en Calédonie ! Que de bons souvenirs de mes années au Gabon !

Stenn DELICAT said...

Salut...moi je cherche pour collection,les anciens génériques de radio Gabon et de l'ancien rtg 1(l'ouverture des programmes et journal télévisé).Merci.

Unknown said...

Je cherchais des nouvelles de celui qui fut en Bretagne à Rennes mon meilleur copain de Lycée à Rennes ...il dormait souvent chez mea parents le week-end !
Une grande complicité s'était établie entre nous...on allait à Saint Malo et il avait beaucoup d'humour ...ce qui faisait craquer les filles !
Nous nous sommes retrouvés quelque tempos plus tard à Paris ou il m'a même hébergé à la Maison du Gabon dans le bas de la rue Claude Bernard à Paris ....c'était l'époque où il devait rentrer à l'horoscope...il était gai et toujour souriant ...je l'appreciais beaucoup...il m'avait présenté quelques uns de ses amis comme Mokok Thomas Roger...et il avait également un jeune cousin assez irascible dont je ne souviens plus du nom !
Je suis parti pour l'Angleterre et l'on s'est perdu un peu de vue...je l'ai cependant revu Uelques temps plus tard à Dnard ou il venait de gagner son premier prix ...il m'avait même proposé de venir le rejoindre en Afrique !
Quelques années plus tard alors que j'aimais une émission sur RFI justement en direction de l'Afrique.j'ai pensé à le recontacter
Puis alors que n'envisageait de partir en Afriquebvers 2008...j'ai appris qu'il était décédé....cela m'a bouleversé j'aurais tant voulu le revoir et connaître sa famille ...nous étions nés la même année 1945 !
Si par hasard ce mail pouvait être transmis à des membres de sa famille ! J'étais Gérard son meilleur copain de jeunesse ...nous étions très proches et je pense très souvent à lui ....avec ce regret au coeur de ne pas l'avoir recontacté à temps !
Gérard DAOUDAL / PARIS / 0660602464
....et je m'occupe de cinéma !
( à faire suivre si possible à qui de droit ...Merci infiniment !)